Technologies - armes - Le Zat'Nik'Tel

Fiche arme : Le Zat'Nik'Tel
Le Zat’Nik’Tel.

Cette arme compacte créée par les GOA’uld et découverte par SG-1 lors d’une mission tient facilement dans la main. Elle est appréciée des soldats Jaffa. Elle peut immobiliser, tuer ou désintégrer tout être vivant selon le nombre de coups tirés. Le Zat’ comprend 3 sections. La partie inférieure repose dans la main, la partie centrale contient le mécanisme, la partie supérieure assure l’émission de la charge électrique bleue.

Données Techniques 
Dimensions : 22cm x 6cm x 25 cm (replié) 
                   30 cm (déplié)
Poids : 0,5 Kg

Informations supplémentaires

Fonctionnement :
Le Zat’Nik’Tel est une arme de réserve chez les Jaffa, conçue pour remplacer le long-bâton. Son utilisation est simple. Il suffit de placer la partie inférieure du pistolet dans la paume de la main, de presser une fois pour l’activer, et une deuxième fois pour tirer. Il est possible de tirer plusieurs coups rapides successifs. Les Goa’uld utilisent rarement cette arme pour tuer. Elle sert surtout à contrôler en infligeant une douleur vive et paralysante chez la victime. Les Jaffa n’ont pas besoin d’utiliser le Zat’Nik’Tel, puisque la vue de cette arme suffit à effrayer les gens qui sont devenus leurs esclaves.

Mécanisme :
Le Zat’ fonctionne grâce à un dispositif interne de charge portable qui permet d’envoyer des rayons d’énergie vers une cible particulière. La charge électrique pénètre dans la peau et libère une chaleur extrême. On sait également qu’un tir de Zat’ peut altérer temporairement le champ électrique de toute cible. On peut donc l’utiliser pour protéger un être, un objet ou une zone d’espace contre les attaques d’une source d’énergie hostile.

Effet médicaux :
La charge émise par un Zat’ est comparable à une très forte électrocution. Lorsque le courant électrique traverse le corps d’un sujet, celle-ci est prise de spasmes et de tremblements douloureux. La charge perturbe les fonctions normales d’un corps, causant des inhibitions musculaires ainsi que des problèmes respiratoires. Le sujet perd conscience pendant une période qui peut aller jusqu'à 20 minutes. Une seconde charge entraîne un arrêt cardiaque mortel et une montée aiguë de la température. En cas de troisième attaque, le corps surchauffé brûle (peau, muscles, organes), avant de subir une combustion instantanée.

Réactions


Personne n'a encore réagi. Soyez le premier.

Que pensez-vous de Stargate Worlds ?

226 aiment, 71 pas.
Note moyenne : (297 évaluations | 6 critiques)
5,6 / 10 - Assez bien