Technologie - Communication - Dispositif de communication audiovisuelle à portée universelle.

Fiche communication : Dispositif de communication audiovisuelle à portée universelle.
Dispositif de communication audiovisuelle à portée universelle.
 
Les GOA’uld règnent sur un vaste empire galactique. Pour garder trace de leurs opérations, ils utilisent un dispositif de communication à longue portée. Cette sphère envoie des signaux subspatiaux et permet une communication quasi instantanée, même à plusieurs années-lumière de distance. Le SGC en a étudié quelques exemplaires.

Données Techniques
Portée : environ 10 000 années-lumière
Durée de fonctionnement : 85 ans
Diamètre : Jusqu'à 160 cm
Poids : Jusqu'à 110 kg
Créateurs : inconnus
Utilisateurs : les Goa’uld

Informations supplémentaires

Matériau :
Polymère non organique à base de carbone.

Dimensions des dispositifs de communication :
Ce dispositif de communication existe en plusieurs tailles. Généralement, la taille de la sphère est liée à sa puissance d’émission. Plus la sphère est grande, plus ses émissions peuvent être captées de loin. Les plus petites sont surtout destinées aux zones proches.
Petites sphères : Faciles à dissimuler, ces sphères servent surtout aux agents Goa’uld en mission secrète. Leur portée plus faible est un inconvénient.
Sphère moyennes : le plus courant de ces dispositifs. Il reste facile à cacher et à transporter, et peut émettre sur une longue distance subspatiale.
Grandes sphères : Permettant d’impressionner les peuples dominés par les Goa’uld, elles peuvent tirer leur alimentation d’une porte des étoiles. En effet elles sont équipées d’un dispositif interne d’annulation de la pesanteur, elles utilisent l’énergie de la porte des étoiles pour renforcer leur signal.

Capacités du dispositif :
Ce dispositif permet une communication aller-retour sur des distances interstellaires. La surface de la sphère affiche les images vidéo, comme un poste de télévision. La sphère peut projeter les images autour d’elle sur 360° pour créer un effet 3D. Ces sphères sont des émetteurs-récepteurs. Les données sont envoyées à travers le subespace, ce qui permet une communication plus rapide que la lumière entre des mondes très éloignés. Les Goa’uld adorent utiliser ces dispositifs afin de diffuser des messages à leur sujets. Pour les humains peu avancés, les sphères, qui semblent magiques, renforcent leur croyance en la nature divine et la toute-puissance des Goa’uld.

Instructions de fonctionnement :
Comme pour le dispositif du ruban, l’utilisateur de ces sphères doit avoir du naquadah dans le sang. Cela limite leur usage aux Goa’uld, aux Tok’ra ou à un ancien hôte de symbiote. Quand on touche la surface de la sphère, une série de commandes s'affiche, et l’utilisateur peut se connecter au réseau de communication subspatiale des Goa’uld. La sphère transmet des messages audio et vidéo aux autres sphères de communication à sa portée. Comme la plupart des émissions sont surveillées, la Tok’ra a développé son propre réseau sécurisé de communication.

Fonction mécanique :
Les sphères peuvent recevoir et émettre des signaux subspatiaux sur le réseau Goa’uld. Quelle que soit leur taille, elles contiennent un émetteur-récepteur, une pile au naquadah et un ordinateur de codage à cristaux. Une double couche opaque à l’intérieur du boîtier permet de projeter des images et d’en recevoir. Une des couches absorbe la lumière venant de l’extérieur et la transforme en signaux numériques pour l’émission, pendant que l’autre affiche les images décodées par le récepteur. La projection d’images en 3D nécessite du matériel supplémentaire, sinon les images reste en 2D. Pour produire les sons, le boîtier extérieur vibre, imitant la voix humaine.

Réactions


Personne n'a encore réagi. Soyez le premier.

Que pensez-vous de Stargate Worlds ?

226 aiment, 71 pas.
Note moyenne : (297 évaluations | 6 critiques)
5,6 / 10 - Assez bien