Chronologie - SGA - saison 3 - 310

Exil forcé

McKay, à bord du Dédale, se vante d'avoir mis au point (avec Samantha Carter) un pont de portes des étoiles reliant la Terre à Atlantis. Il s'agit de portes placèes à des points stratégiques situés entre les deux planètes, elles permettront à un jumper de faire le trajet en à peine une demi-heure. Une station spatiale doit néanmoins jouer le rôle d'escale à mi-chemin à cause de la grande distance à parcourir. Le Dédale arrive au niveau de cette station, ils sont prêts à lancer un premier test.

 

C'est Sheppard qui s'y colle, il embarque à bord d'un jumper sur Atlantis et se lance à travers la porte, il émerge comme prévu près du Dédale et s'aprête à faire la deuxième moitié de chemin. McKay détecte un écho radar étrange mais pense qu'il n'aura pas de conséquences sur le voyage du jumper. John traverse donc le nouveau vortex pour se diriger vers la Terre, tout se passe encore une fois sans encombres. Mais Rodney s'intéresse d'un peu plus près au signal qu'il a aperçu tout à l'heure, selon ses estimations il s'agirait d'un très grand objet dont la vitesse serait assez proche de celle de la lumière, de plus il semble qu'il se dirige dans leur direction.

 


Sheppard est déjà de retour de la Terre, il veut continuer son trajet vers Atlantis mais on lui demande de patienter à cause des dernières découvertes de McKay, selon lui il s'agirait d'un vaisseau d'une technologie avancée mais moins que leur système d'hyperpropulsion. Le voyage à cette vitesse implique que le temps passe bien plus lentement à l'intérieur du vaisseau, un million d'années à la vitesse de la lumière équivaudraient à peine à douze années terrestres. Le seul moyen pour réussir à les contacter serait d'atteindre leur vitesse, leur hyperpropulsion est bien trop rapide et leurs moteurs subluminiques ne sont pas assez puissants, McKay va tout de même tenter d'atteindre une vitesse suffisante pour scanner le vaisseau inconnu.

 


Le Dédale se prépare, il prend la maximum de vitesse et se positionne sur une trajectoire les approchant de celle de l'autre vaisseau, celui-ci les passe très vite mais McKay a eu le temps de faire ce qu'il voulait. Les données indiquent qu'il s'agit d'un vaisseau de guerre ancien. Chose étrange car un tel vaisseau devrait posséder la technologie de l'hyperpropulsion, ils en arrivent à la conclusion qu'elle doit être endomagée et qu'ils ont dû recourrir à d'autres moyens pour se déplacer. Quelques secondes plus tard le radar détecte un ralentissement du vaisseau, un hologramme apparaît sur le pont. Une femme se présente comme étant Helia, le capitaine du vaisseau ancien Tria. Elle leur demande de l'aide pour rentrer chez eux, leur générateur pour l'hyperpropulsion a effectivement été endommagé et ils sont bloqués.

 


Le Dédale arrive sur Atlantis, quelques anciens sont téléportés dans la salle de la porte, Helia fait surgir une console de commandes encore inconnue et coupe tous les systèmes de la cité, elle leur dit alors que les terriens n'ont plus besoin de prendre soin de la cité, les anciens sont de retour. Le général O'Neill et Woolsey sont envoyés sur Atlantis pour tenter de négocier avec les anciens. Helia leur explique toute leur histoire, leur vaisseau a été endommagé alors qu'ils tentaient de regagner leur monde, ils ont appris l'évacuation vers la Terre et ont tenté de la rejoindre par leurs propres moyens. Helia les remercie grandement de leur aide mais reste intransigente : ils sont à nouveau chez eux et veulent que les humains quittent Atlantis.

 


Dans le bureau de Weir les discussion vont bon train, finalement O'Neill arrive et leur dit qu'ils devront évacuer l'ensemble de leurs forces en moins de deux jours, tout le monde est très affecté par la nouvelle mais ils n'ont pas le choix. Il s'entretient ensuite en privé avec Weir, il lui dit que les anciens acceptent un ambassadeur terrien pour maintenir les liens entre leurs deux peuples, Elisabeth se porte bien entendu volontaire mais c'est Woolsey qui a été choisi par la Terre.

 


Teyla et Ronon préparent leur sac, Sheppard vient les voir pour leur dire qu'ils sont les bienvenus sur la Terre. Les Athosiens devant également trouver une nouvelle planète, Teyla décide de rester avec eux, Ronon quant à lui souhaite continuer à se battre contre les Wraiths. Tout le monde dit adieu à la cité à sa façon, certains parlent déjà des postes qu'ils auront sur la Terre, beaucoup d'entre eux ne se reverront sans doute jamais. Weir jette un dernier coup d'oeil sur la cité avant de traverser la porte...


Quelques jours plus tard, au SGC, une activation extérieure de la porte a lieu, il s'agit de Woosley et O'Neill restés sur Atlantis qui font leur rapport sur la situation. Ils leur disent que les Asurans se dirigent vers la cité, mais que de leur côté les anciens sont tranquilles car ils les ont programmés de façon à leur interdire de les attaquer. Sheppard, qui a assisté à la conversation, essaye de rapporter au général Landry la déroulement de leur dernière confrontation des Asurans, mais ce dernier ne s'en inquiète pas. (voir épisode blabla progeny)


Sheppard passe un coup de fil à McKay, celui-ci est à la zone 51 et a un air morose, Atlantis lui manque et il n'a pas de nouvelles du docteur Weir depuis très longtemps. Beckett va frapper à la porte d'Elisabeth, il n'avait pas de nouvelles non plus, celle-ci ne répondant jamais à leurs messages. L'appartement n'est pas rangé, Beckett se fait un peu de soucis, elle n'a toujours pas de nouveau poste. Il l'invite à se joindre à eux pour le dîner qu'ils ont prévu le lendemain, elle accepte forcée.


Le vaisseau des Asurans est en approche d'Atlantis, Helia envoie un jumper pour les prévenir que la cité est à nouveau contrôlée par les Anciens, qu'ils devraient faire demi-tour. Mais ils n'hésitent pas à détruire le messager avant de s'en prendre à la cité protégée par les boucliers.


Sur Terre, le dîner entre les anciens amis d'Atlantis a lieu normalement, ils échangent des bannalités sur leur vie. Weir s'ennuie et veut partir quand soudain tous leurs portables se mettent à sonner en même temps.


Une fois arrivés au SGC, Landry leur montre une vidéo d'O'Neill en train de leur expliquer la situation. Landry se demande comment les Asurans ont pu passer outre la programmation de leurs créateurs. McKay pense que c'est de leur faute, en touchant à leur code source il a pu agir sur les instructions des anciens. Landry veut faire passer une bombe atomique à travers la bouclier des anciens pour empêcher quiconque de la galaxie de Pégase d'arriver sur Terre.


En apparté, Sheppard, McKay, Weir et Beckett se réunissent pour disctuer d'un autre plan d'action. Ils évoquent notamment les armes qu'ils ont mises au point pour contrer la menace des réplicateurs. Ils sont d'accord pour contacter Teyla et Ronnon pour obtenir leur aide, de plus McKay est capable de programmer le pont intergalactique pour arriver sur une autre planète de Pégase, il est aussi capable de désactiver l'iris d'Atlantis de l'extérieur.


Suite à une petite distraction de Weir ils arrivent à s'emparer d'un jumper, McKay active la porte et empêche le SGC de la fermer ou d'utiliser l'iris. Ils franchissent le vortex alors que Landry leur intime l'ordre d'arrêter tout de suite. McKay finit de modifier son programme à la station spatiale et ouvre un nouveau vortex vers la planète où se sont installés les athosiens.


Quand ils arrivent, Ladon, le chef des Geniis, venait de proposer à Teyla et Ronnon de les rejoindre, il aurait besoin de gens comme eux dans leur combat contre les Wraiths.Ils leur expliquent la situation et distribuent des armes anti-réplicateurs. McKay entre le code d'Atlantis et bloque l'iris, le jumper traverse le vortex.

 

A suivre...

Réactions


Personne n'a encore réagi. Soyez le premier.

Que pensez-vous de Stargate Worlds ?

226 aiment, 71 pas.
Note moyenne : (297 évaluations | 6 critiques)
5,6 / 10 - Assez bien